Procès en référé pour déblocage des fonds confisqué par le notaire

La Justice française va-t-elle enfin œuvrer pour les citoyens, réponse vendredi 16 à 14h.

Effectivement nous avons appris par Thierry qu’après 9 mois, son avocat sous la pression a enfin saisi le tribunal compètent afin de faire droit aux demandent de son client, a savoir-faire un réfère pour assigner le notaire de fontainebleau maître Laguë pour que l’argent représentant son apport personnel lui soit versé.

Outre la maltraitance que lui inflige sont ex-compagne Mme Allain Sylvie ainsi que son avocate maître Arfeuillere qui depuis décembre 2019 ne donne aucune réponse aux multiples propositions de Thierry, alors que sur ordre de cette dernière, le notaire a bloqué la totalité de la vente, on voit bien que cette petite bande organisée a décidé de nuire a Thierry, mieux le notaire dans ses dernières écritures n’a pas hésité a dénaturer l’utilisation des fonds personnels de Thierry ainsi que ceux de la banque afin que Mme Allain en récupère le plus possible, là on rentre dans l’escroquerie et tentative d’extorsion de fonds Article 312-1 du CP.

Rappelons aussi que la signature de la vente du pavillon de Thierry a eu lieu le 2 décembre 2019 soit la veille du procès des 4contreadp ou la présidente a radié l’affaire alors même que des conclusions avaient étés déposé, bonjour les coïncidences !!!

Autre coïncidence de l’époque, l’avocat de la banque pour saisie immobilière en la personne de maître Barradez n’est autre que le même avocat dans l’affaire de l’accident de moto que Thierry a eu en 2014, 48 h après avoir dénoncé l’escroquerie et l’incompétence du TGI de Créteil article 44 CPC.

Et le hasard veut que les choses se reproduisent, effectivement après 6 ans de bataille pour la réparation de son préjudice, Thierry vient enfin d’avoir gain de cause concernant son dédommagement, mais étrangement maître barradez vient de confisquer 27000€ de sont propre chef alors que la justice a ordonné « de payer à m.schaffuser »

Et oui vous avez bien compris le mode opératoire entre le pavillon et l’accident de moto est identique, confisqué le plus possible l’argent de Thierry témoins de discrimination raciale.

D’ailleurs les règles de déontologie acceptent -elle qu’un avocat s’occupe de 2 affaires totalement opposées, mais qui concerne la même victime, étrange !!!!! N’y a-t-il pas conflit d’intérêts ?

Alors vendredi 16 avril 2021 à 14h, venez soutenir Thierry afin de voir le vrai visage de la justice.


Urgent, mise à mort

Suite de l’affaire du pavillon.

Après un magistrat de Créteil, des huissiers de Longjumeau ainsi qu’avocats, voici qu’un notaire maitre Lague de fontainebleau, viens de signer un faux en écriture publique, afin de priver Thierry de récupérer son argent, suite à la tentative de vente forcée.

Petit rappel, n’oublions pas que tout cela n’a été possible que du seul fait que l’employeur commun ou Thierry est en conflit depuis 15 ans a offert a son ex-compagne Mme Allain un appartement social alors qu’elle est propriétaire!!

Et oui, pas d’appartement, pas de saisie du pavillon, et aujourd’hui 9 ans plus tard, on essaye de sauver ce scénario par un autre en disant que le conflit est d’ordre familial et que l’employeur n’est pas responsable de la situation.

Mais c’est trop tard, sauf encore une fois, si les juges veulent bien s’en aveugler, pourtant les faits sont accablants.

Souvenez-vous :

https://temoinsgenants.wordpress.com/wp-admin/post.php?post=999&action=edit

Revenons au notaire, qui était d’accord et étonné sur tout avec Thierry et qui soudainement change de fusil d’épaule dès qu’il est entré en contact avec le conseil de Mme allain , maitre Arfeuillere d’Évry qui a tout simplement demandé de consigner les fonds de la vente et ce sans jugement.

Ce qui aura pour but 9 mois plus tard de commettre ainsi un faux en écriture publique de la part du notaire, en dénaturant la réalité des apports personnels et de leur utilisation, et avec des répartitions inexact y compris la banque populaire, ce afin de favoriser la cliente de maitre arfeuillere.

D’ailleurs, chose encore étrange, ce notaire a déjà fait bénéficier son ex-compagne de plus de 18000 € et seulement 9000 pour Thierry!!.

Qui se cache derrière tout cela, sûrement pas une femme seule, qui peux donner des ordres afin de nuire a Thierry et sa famille

Quant au notaire, aucune personne ne mettrait son étude en péril, s’il n’avait pas le soutient des services de personne très haut placés, effectivement, l’employeur seul n’en a pas le pouvoir.

Pour preuve, maitre Lague a reçu une mise en demeure de la part de Thierry, afin de payer ce que la loi lui autorise, et bien le notaire s’en fou et persiste en bloquant les fonds depuis plus d’un an.

POURQUOI ?

Retirer son témoignage, accepter l’offre indécente de maitre lance avocat d’ADP afin que Thierry cesse les poursuites, car oui au lendemain de la signature de la vente du bien le juge chargé de l’affaire ADP en appel a radié l’affaire de Thierry malgré les conclusions déposées le même jour.

Non cette affaire, n’est pas familiale.

L’affaire dite, les4contreADP est géré de bien plus haut, et pour faire plier les témoins tout est autorisé, de la maltraitance psychologique sur lui et sa famille et enfants compris, mais aussi a son argent personnel, voir sa vie tout court.

Aujourd’hui, la nouvelle famille de Thierry dont sa compagne aide-soignante sont en banque route et n’arrive plus a payé leurs crédits, et du seul fait que le notaire qui a commis plusieurs infractions, civile et pénale.

Alors venez soutenir cette famille, qui je le rappel pour Thierry, n’est qu’un simple citoyen qui a dénoncé des faits de discrimination raciale et qui aujourd’hui risque, comme Didier de le payer de sa vie.

Suite très bientôt


Procès des témoins gênant seules 3 décembre 2019 à 9h Cours d’appel de Paris chambre 6-11, escalier R, 4é étage

Bonjour à tous

Depuis maintenant 1 an et les gilets jaunes, la France entière a découvert que la justice de notre pays n’est pas pour les citoyens, que la répression est la seule réponse a toute personnes qui dirait la vérité et certains le paie de leur vie.

Un d’eux « DIDIER CANIZARES » en a payer le prix le plus lourd puisque décédé, les deux autres eux survive comme ils peuvent, la violence qui leur est infligée quotidiennement ne pourra mené malheureusement qu’a cette triste fin, mais bon pour le système, c’est un quota acceptable.

Ce site est dédié aux 3 témoins qui un jour, on fait preuve d’un acte citoyen encouragé par le gouvernement et les syndicats, association, etc. à dénoncé ses faits, malheureusement cela est la vitrine, car depuis leurs actes de témoignage pour une supposé discrimination raciale envers un collègue d’origine camerounaise, leur droit de vivre sereinement a été stoppée net tout comme leur carrière et vie familiale et cela depuis 15 ans.

Ils sont toujours maltraités sur leur lieu de travail et sous les yeux de syndicaliste, CHSCT qui laisse faire sans broncher, aux ordres du système.

Pourtant, selon nos infos, les tentatives de règlement amiable souhaité par les témoins ne manquent pas, mais en vain, l’humiliation et répression sont les seules réponses obtenues.

Françaises, Français, citoyens ne témoigniez jamais de votre vie pour quelle que raison, sinon cela vous dirigera tout trois dans le trou.

Alors venez les soutenir le 3 décembre prochain à 9h le procès des témoins gênants seuls, puisque la victime, elle, a changé de chambre, étrange gestion, même affaire, même numéro depuis 15 ans et maintenant deux chambres différentes pour la juger.

 


tout est manipulation

Ce zemour est vraiment une merde

C’est un pion du système et lui on l’autorise à venir à la télé en parler et insulter les gens

Prenez l affaire des 4 contreadp la victime supposer de racisme s’appelle thierry Badjeck

Le nom est bien français et pourtant le racisme est là tout simplement parce qu’il s’agit d’élite de la nation que cette affaire est camouflé et depuis 15 ans que ça dure nous ne sommes pas invité sur un plateau TV
Pire cette affaire qui a déjà fait 2 morts continue dans une violence inouïe des services de l’État et principalement sur les témoins qui ont apporté leur soutien à la victime
personnellement j’ai des preuves accablantes de toute cette machination une banque à modifier mes écritures bancaires afin de créer virtuellement des impayés me fiché au FICP et maintenant avec l’aide de la justice des avocats et des huissiers me traîne en justice pour me piquer ma maison
Voilà le sort qui est réservé aux personnes qui font leurs devoirs Citoyen
Toute l’hypocrisie de l’État français qui se cache derrière une vitrine qui s’appelle le pays des droits de l’homme en fait dès que vous serez témoin d’un acte raciste et que vous le dénoncer vous avez signé votre mort
Par contre si la victime est d’origine juive vous aurez le droit au tapis rouge de l’Élysée
Bientôt je mettrai en ligne toutes les preuves d’intimidation que tout service de l’État me fait pour me faire taire et cela avec la complicité de mon ex-compagne salarié de la même entreprise avec qui je suis en justice depuis 15 ans.


CR du procès du 18/07/2018

9h pétante, badge en vue, les soutiens sont là,  grand merci à eux, car déplacer des gens en pleines vacances ce n’était pas gagné, la prochaine fois ce sera le double voir le triple.

Certains avocats regardent discrètement le badge et sont contenus et baisse aussitôt les yeux, ça en dit long.

D’ailleurs l’avocate de mon ex, présente dans les couloirs désertera l’audience 1 h plus tard, une consœur prendra le relais, MDR.

Mon ex aussi n’était pas présente, étrange, comme si ce procès n’était fait que pour moi, c’est ce que je dénonce depuis 5 ans et du coup ce confirme.

10h30, c’est notre tour, et là d’entrée chose bizarre, le juge m’interpelle direct sur le TGI de Créteil en me disant qu’il pouvait prendre une décision sûrement du fait que quelqu’un habitait le val de marne et qu’il s’agit d’une créance.

Je répondis immédiatement en soulevant l’art 44 CPC et l’incompétence du TGI précité puisque là (droit réel immobilier oblige) il s’agit d’une

Compétence exclusive (Code de l’organisation judiciaire (COJ): art. R.211-4)

– les litiges relatifs à la propriété des biens immobiliers ou encore le respect d’une servitude de passage

Donc seul le TGI d’Évry aurait du tranché et non Créteil, la corrélation avec l’affaire des 4 contre ADP n’est plus à douté, car je rappelle que si l’employeur commun avec qui je suis en justice depuis 15 ans n’avait pas attribué un appartement de son contingent à mon ex-compagne (alors qu’elle est propriétaire), rien de tout cela aurait eu lieu.

Je n’oublie pas non plus de mentionner que le huissier qui m’a assigné en 2013 la (SELARL HDJ 91 Me Fauchere) n’est pas compétent territorialement, puisque résident dans l’Essonne et non le val de marne.

Et que l’autre moyen invoqué « une créance seule » eh bien il suffirait de prendre mes voitures, meubles, TV, et autres plutôt que mon pavillon, donc moi seule suis bien visée par cette affaire, et encore si la demande dite « mixte » créance+immobilier le seul tribunal compétent est toujours celui ou est situé l’immeuble (donc Évry).

D’ailleurs en novembre 2013 (1 mois APRÈS l’assignation à Créteil), ces derniers on bien demandé au jex d’Évry de mettre une hypothèque sur mon bien, et signifié le 24/01/2014, a partir de cette date, le créancier avait 30 jours pour m’assigner soit le 24 février 2014 cela n’a pas été fait.

Alors comment le TGI de Créteil a-t-il fait pour rendre un tel arrêt?

Ceci seul, suffit à annuler toute cette procédure, sans compter les 9 motifs de nullités.

Mais voilà le procès est reporté au 7 novembre 2018 donc, à vos agendas, RV tous à cette date pour connaître la suite.

 


%d blogueurs aiment cette page :